PRESENTATION

Organisé à l’occasion de la venue à Bordeaux (Musée d’Aquitaine) de l’exposition La Guerra que no hemos visto[1], ce colloque international s'intéressera à l'observation et à la comparaison des politiques de sortie de conflits internes et externes.

Il s'appuiera sur les travaux déjà effectués en la matière, mais visera aussi à en actualiser les données à la lumière de phénomènes plus récents. Dans cette perspective, il s'agira de mettre en situation des chercheurs provenant de disciplines diverses autour de thèmes communs.

Ce colloque souhaite en effet articuler plusieurs dimensions :

- culturelle (ou l'art comme proposition de scène de réparation et de récit),

- comparatiste "élargie" (Afriques, Amériques, Europe, Proche-Orient),

- pluridisciplinaire, voire transdisciplinaire.

Cette approche croisée invite donc les spécialistes de disciplines diverses (politologues, juristes, historiens, sociologues, philosophes, linguistes, littéraires, artistes et historiens de l’art, psychologues et psychiatres) à dialoguer, échanger, comparer et mettre en regard des thèmes tels que réparation, réconciliation, justice transitionnelle, société civile et débat public, oubli et mémoire, éducation à la paix.



[1] L'exposition La Guerra que no hemos visto (La guerre que nous ne voyons pas), doit se tenir au Musée d'Aquitaine du 10 décembre 2015 jusqu'au 8 mars 2016 et être ensuite montrée dans un autre musée européen restant à déterminer. Cette exposition est le résultat d'un travail exceptionnel, mené par Juan Manuel Echavarría, un artiste colombien, et consistant à faire participer dans des ateliers de peinture des démobilisés des trois forces en présence dans le conflit colombien (guérilleros, paramilitaires, soldats), afin de leur faire représenter de façon picturale les évènements marquants de leur participation à la guerre. 420 toiles sont issues de ce projet, dont une cinquantaine seront exposées et feront l'objet d'une présentation par celui qui est à l'origine de ce travail. Ces œuvres seront également accompagnées d'une série de onze tapisseries réalisées par des afro-descendantes du Nord de la Colombie déplacées à la suite d'un massacre et d'un ensemble de photos montrant ce qui reste des écoles dans les villages colombiens abandonnés en raison de la guerre.

DATES ET LIEUX

- 10 et 12 décembre 2015

 Musée d’aquitaine : 20 Cours Pasteur, 33000 Bordeaux

http://www.musee-aquitaine-bordeaux.fr/

 

- 11 décembre 2015

Maison des Sciences de l’Homme (MSHA)

10 Esplanade des Antilles - 33607 PESSAC -

http://www.msha.fr/msha/

 

   

AVEC LE SOUTIEN DE :

logo_espe_aquitaine_rvb_1.jpg

 

logo_laces_grand.jpg

 

Universite_Bordeaux_Logo_2013_1.jpg

CLARE.png

 

logo_climas.jpg

 

UBM_Noir_1.jpg

 

LAM_2.png

 

  LogoRegionAquitaine_Horizontal_2.jpg

 

LOGO_ICD_3.jpg

 

rabelais.jpg

 

FRED.png

 

salzburg.jpg

 

mus_e_aquitaine.png

 

france_amerique_latine.png

e
Personnes connectées : 1